Le programme de certification AgroBoreal  vise la reconnaissance des produits d’origine végétale ou animale et des produits transformés issus de savoir-faire et d’une typicité associés aux conditions boréales. Le Programme définit les critères auxquels doivent répondre les produits des requérants afin de se conformer à la norme de la marque. La certification AgroBoreal est une procédure qui permet d’attester, dans des conditions d’impartialité et d’indépendance, la conformité d’un produit à un ensemble de caractéristiques.

PROCÉDURES

Pour obtenir la procédure complète, la documentation nécessaire au dépôt ainsi que les informations concernant la tarification, veuillez prendre contact avec l’Administrateur du Programme, le créneau ACCORD AgroBoréal.

a)   Rédaction et dépôt d’une demande de certification

Tout requérant peut faire une demande de certification au Programme AgroBoreal. La demande doit satisfaire aux critères du Programme. Un groupe de requérant en mesure de démontrer qu’ils se conforment aux critères du Programme peut effectuer une demande de certification par le biais d’un représentant nommé par ce groupe.

GRILLE TARIFAIRE

b)   Examen de la demande

Si la documentation associée à la demande est complète, l’Administrateur désigne un évaluateur. Les services du Groupe ÉcoCert ont été retenus pour procéder aux évaluations des demandes qui se font essentiellement par audit documentaire et par audit terrain si nécessaire.

c)    Certification

L’Administrateur rendra une décision de certification finale sur la base de la recommandation favorable du certificateur à l’égard de l’évaluation de la demande.

L’Administrateur fait parvenir l’avis de décision final au requérant avec le  certificat de conformité au Programme. Un contrat de licence est signé avec les requérants leur octroyant le droit d’utiliser le nom et le logo AgroBoreal sur les produits certifiés.

d)   Renouvellement

Un requérant doit renouveler à tous les trois ans sa demande de certification à l’Administrateur.

CRITÈRES

A- Provenance

Le Programme touche les régions administratives suivantes : l’Abitibi-Témiscamingue, le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec. Les produits doivent être cultivés, cueillis, élevés et/ou transformés au nord du 48e parallèle sur la rive nord du St-Laurent.

B- Traçabilité

Le fil conducteur de tout cahier de charges est la traçabilité des produits certifiés. Le cahier des charges fixe des exigences de traçabilité qui permettent de démontrer hors de tout doute l’origine des produits.

C- Typicité des produits
a.    Produits d’origine végétale

Les produits d’origine végétale ciblés par la norme du Programme AgroBoreal doivent présenter des caractéristiques liées à la nordicité afin de cibler des plantes typiquement associées au territoire boréal qu’ils s’agissent de plantes naturellement présentes ou issues d’un écosystème boréal, de cultures qui bénéficient des conditions boréales ou dont la production est relativement plus importante dans ces régions, de plantes présentant des spécificités liées à la nordicité ou d’un statut sanitaire avantagé.

b.        Produits d’origine animale

Les productions animales doivent répondre à des pratiques qu’il est possible d’associer à la provenance boréale de l’élevage. Ainsi, la notion de provenance nordique des intrants d’alimentation des élevages est prioritaire. On désire favoriser une alimentation des élevages typique des régions boréales telles que l’utilisation des fourrages, des céréales d’hiver, de produits maraichers ou autres en provenance du territoire ciblé par le Programme. L’utilisation restreinte de maïs et de soya est également privilégiée tout comme l’utilisation restreinte d’hormones, d’antibiotiques ou de sous-produits animaux. Les bonnes pratiques d’élevage doivent favoriser la santé, le bien-être et le rendement des animaux à toutes les étapes de leur vie. Certains élevages peuvent également bénéficier des conditions boréales en raison de l’absence de certaines maladies.

c.         Produits transformés

Un produit est considéré transformé dès qu’il ne se présente plus sous la forme ou il a été récolté ou élevé. Le produit doit être constitué d’au moins 50 % d’ingrédients AgroBoreal et doit être préparé sur le territoire boréal tel que défini dans le critère de provenance.

D- Innocuité et biosécurité

Le Programme mise sur l’isolement géographique pour donner une valeur ajoutée aux produits et réduire les risques d’infestation ou de contamination. L’application de mesures préventives pour protéger la santé des animaux et des végétaux est de mise pour éviter que des maladies s’introduisent dans les exploitations agricoles. De plus, les méthodes de production, d’élevage et de transformation alimentaire doivent respecter des procédures visant à assurer l’innocuité des aliments par la prévention, la réduction et la maîtrise des risques de contamination biologique, chimique et physique.

E- Développement durable

Le Programme AgroBoreal vise à reconnaître les démarches de développement durable des requérants. À cet effet, le programme énonce des critères se rapportant à la dimension environnementale et à la dimension socio-économique. Les pratiques de développement durable peuvent représenter des atouts importants relativement à la commercialisation d’un produit boréal puisque de plus en plus il représente un critère d’achat sur les marchés.

Pin It on Pinterest

Share This
Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez mensuellement des informations pertinentes relatives au créneau et ses partenaires ; projets, activités, opportunités d’affaires, nouvelles d’intérêt et plus encore !

You have Successfully Subscribed!