GRANDES CULTURES DE CLIMAT FRAIS

Plusieurs céréales bénéficient avantageusement d’un climat plus frais. On les utilise pour l’alimentation animale mais également pour notre en alimentation. En effet, la consommation de grains entiers est une source de fibres qui diminuent les risques de maladies cardiovasculaires et de cancers. Des farines peuvent également être produites à partir de ces grains pour la fabrication d’une multitude de produits alimentaires (pains, pâtes et autres). De plus, ces grains peuvent être utilisés pour la fabrication de bières.

Certaines cultures nordiques peuvent être utilisées pour la production de gras d’origine végétale. Le canola, le chanvre et le lin sont des productions qui s’accommodent bien des conditions boréales. Elles  peuvent fournir des huiles riches en gras insaturés tels que les omégas-3 et les omégas-6 qui en font un choix judicieux.

shutterstock_65033287Il existe peu de ravageurs en milieu nordique ce qui facilite la culture de l’avoine qui est d’ailleurs adaptée au climat frais. Les vertus de cette céréale sont à exploiter davantage surtout en raison de sa teneur élevée en fibres solubles, en acides gras insaturés, en phosphore, en manganèse, en magnésium et autres minéraux.

shutterstock_82254295La culture de l’orge bénéficie d’un climat nordique. Comme la plupart des céréales, elle est riche en fibre mais également en antioxydant. L’orge perlée peut être utilisée comme accompagnement en remplacement du riz. Elle peut également servir à élaborer, pour les animaux, des rations à base de grains nordiques dont les propriétés sont à mettre en valeur. Une fois malté, l’orge peut servir d’intrant dans la fabrication de bières.

La qualité du blé produit en milieu nordique serait très bonne. Selon certaines observations, le taux de protéines et l’indice de chute (deux critères de base pour évaluer la qualité boulangère du blé) sont élevés sous climat frais. Ceci permet à la récolte de blé nordique de se qualifier, en grande proportion, pour les marchés destinés à notre alimentation.

shutterstock_44992027L’épeautre est une céréale robuste résistante au froid et aux maladies la rendant propice à la culture biologique. Son bon goût la rend intéressante pour une utilisation culinaire variée notamment pour la confection de pâtes et de pains biologiques. Cette céréale est plus riche en protéines, mais aussi en magnésium, en zinc, en fer et en cuivre que le blé commun.

R et D 2012 8 juin 013Le seigle est une céréale rustique adaptée aux terres pauvres et froides. Il est utilisé dans notre alimentation pour la fabrication de pain mais également en alimentation animale où il pourrait apporter des bénéfices au niveau de la production laitière ou de la qualité de la viande. Il possède également des vertus nutritives intéressantes par se teneur en fibres et en antioxydant.

 

CanolaLe canola possède un cycle de croissance court et nécessite des températures fraîches ce qui en fait une culture intéressante dans un climat boréal. De plus, l’huile pouvant être produite à partir du canola possède des propriétés santé largement documentées notamment par sa composition faible en gras saturés et riche en gras insaturés de type alpha-linoléique (oméga-3) en plus d’être une source de vitamine E. Il semblerait qu’une consommation régulière et modérée d’huile de canola réduirait les risques de maladies coronariennes.

shutterstock_59457850La graine et l’huile de lin sont de plus en plus recherchées dans l’alimentation, compte tenu de leurs propriétés santé, principalement leur concentration en acides gras oméga-3 qui est supérieure lorsque la plante est cultivée sous conditions nordiques.

Pin It on Pinterest

Share This
Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez mensuellement des informations pertinentes relatives au créneau et ses partenaires ; projets, activités, opportunités d’affaires, nouvelles d’intérêt et plus encore !

You have Successfully Subscribed!