PETITS FRUITS NORDIQUES

La filière des petits fruits nordiques est bien développée dans la région du Saguenay -Lac-Saint-Jean. Outre le bleuet sauvage dont la renommée n’est plus à faire, la région est bien positionnée dans la production de canneberges (surtout biologiques), de camerises et d’autres fruits émergents adaptés au climat boréal. La plupart de ces petits fruits sont indigènes et peuvent être soit récoltés à l’état sauvage ou cultivés en sélectionnant des cultivars répondant à certains critères de production ou de mise en marché. D’autres cultivars sont originaires d’autres régions boréales à travers le monde et ont été sélectionnés pour leur rusticité en régions nordiques.

La production des petits fruits bénéficient de l’isolement géographique et des conditions boréales qui procurent une protection contre certains ravageurs et maladies. Cela favoriser des pratiques agricoles plus responsable notamment la réduction de l’utilisation de pesticides et la production sous régie biologique. De plus, les petits fruits nordiques présentent des propriétés documentées, notamment une haute teneur en antioxydant, permettant de les positionner sur des marchés différenciées (aliments fonctionnels, produits de santé naturels, cosmétiques, pharmaceutiques, nutraceutiques…) et même de les valoriser en alimentation animale.

c_1255c.Le bleuet sauvage possède de puissants antioxydants et en très grande quantité. On lui accorde les plus grandes vertus contre les troubles liés au vieillissement telles les maladies cardiovasculaires, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, certains cancers en plus de posséder de grandes qualités anti-inflammatoires

IMG_1830La camerise, aussi appelée chèvrefeuille comestible, pousse sur des arbustes d’environ un mètre de hauteur. Le fruit bleu foncé a une saveur fraîche, acidulée et présente une très haute teneur en vita-mines B et C de même qu’en anthocyane et poly-phénol. Son goût constitue un amalgame des saveurs du bleuet, du cassis, de la mûre et même de la rhubarbe

cannebergeboiteLa canneberge est une excellente source de vitamine C et possède un fort taux d’acidité. Les acides phénoliques et les flavonoïdes contenus dans le fruit jouent un rôle important dans la prévention de certaines maladies cardio-vasculaires et certains cancers. La canneberge a un effet anti-inflammatoire et antibactérien et pourrait jouer un rôle dans la prévention des infections urinaires.

shutterstock_24254506La baie d’amélanchier possède un parfum unique et une saveur qui rappelle celle du bleuet. Son pouvoir antioxydant est d’ailleurs comparable à ce dernier. L’amélanchier est riche en fer et en cuivre et les autochtones l’utilisaient pour les maux d’estomac et de foie. De récentes études démontrent des propriétés antivirales au niveau intestinal.

argousierLe fruit d’argousier compte parmi les plus nutritifs et vitaminés de tout le règne végétal. L’argousier attire l’attention à travers le monde, principalement pour ses valeurs nutritives et médicinales. Le fruit, de même que les feuilles et les graines, sont très riches en vitamines, en protéines, en acides gras saturés et insaturés, en acides aminés, en sucres et en hydrates de carbone. Il possède une activité antioxydante hors du commun ce qui en fait un aliment intéressant à intégrer dans divers pro-duits alimentaires.

Pin It on Pinterest

Share This
Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez mensuellement des informations pertinentes relatives au créneau et ses partenaires ; projets, activités, opportunités d’affaires, nouvelles d’intérêt et plus encore !

You have Successfully Subscribed!