Dans les dernières décennies, de nouveaux modèles de développement ont été mis de l’avant à travers le monde en misant sur les collaborations entre des organisations d’un même secteur, concentrées sur un territoire défini. Qu’on les appelle grappes industrielles, clusters, pôles de compétitivité ou créneaux d’excellence, il existe plusieurs centaines de ces réseaux d’entreprises partout sur la planète. La Sillicon Valley en est probablement l’exemple le plus connu.

C’est en 2006 que la notion de créneaux d’excellence regroupés sous la démarche ACCORD est apparue dans le paysage québécois du développement régional. Ce sont maintenant 36 créneaux implantés dans 15 régions administratives qui œuvrent au développement de secteurs stratégiques. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, quatre créneaux d’excellence ACCORD sont en activité : Transformation de l’aluminium, Tourisme d’aventure et écotourisme, Drônes civils et commerciaux et AgroBoréal.

Implanté en 2008, le créneau d’excellence AgroBoréal est né de la volonté du secteur agroalimentaire de faire de la région un pôle de compétences en approvisionnement, valorisation et commercialisation de ressources boréales. Le créneau regroupe ainsi l’ensemble des entreprises et partenaires se rapportant à cette vision de développement qui s’appuie sur la typicité boréale de son agriculture dans une optique de chaînes de valeur différenciées. La mise en place du créneau est le fruit d’un exercice de mobilisation propulsé par des personnes visionnaires qui y voyaient une incroyable opportunité de développer et démarquer notre région.

Un cadre stratégique énonce en termes d’objectifs stratégiques et opérationnels un plan d’action pour le déploiement de cette vision. Un financement est octroyé au créneau pour assurer l’animation du réseau et le suivi de la mise en œuvre du cadre stratégique par un directeur de créneau. La direction du créneau a ainsi pour rôle de mobiliser et soutenir les partenaires dans la mise en œuvre de projets qui s’inscrivent au sein de ces objectifs. À la manière d’un chef d’orchestre qui, sans jouer lui-même d’un instrument, s’assure que chaque musicien exécute sa partition en vue de créer une mélodie harmonieuse,  le directeur optimise les forces de son réseau afin qu’elles viennent contribuer à l’ensemble des réalisations qui se rapportent à la vision et aux objectifs que se donne le créneau. Le directeur ne se substitue pas aux organisations en place, il valorise plutôt leurs expertises respectives dans une action collective articulée autour d’un but commun. Une réelle approche collaborative de développement !

Je suis bachelière en biologie avec une maîtrise en ressources renouvelables. Loin de faire de la recherche tel que je le pressentais pendant mes études universitaires, j’occupe depuis 2008 le poste de directrice du créneau d’excellence AgroBoréal. Bien entendu, ma formation m’apporte certaines notions utiles dans l’exercice de mes fonctions (physiologie des plantes, botanique, biochimie, biologie moléculaire, etc.) mais ce sont mes connaissances en écologie qui s’avèrent les plus profitables.  À l’image d’un écosystème composé d’un très grands nombres d’éléments, chaque organisation faisant partie de l’environnement du développement régional sont interdépendantes et contribuent à l’atteinte d’un équilibre; il représente un réseau complexe d’organisations interconnectées. Mon travail consiste essentiellement à comprendre et mettre à profit cette dynamique en constante évolution au sein d’une vision partagée.

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez mensuellement des informations pertinentes relatives au créneau et ses partenaires ; projets, activités, opportunités d’affaires, nouvelles d’intérêt et plus encore !

Vous avez été ajouté à notre liste d'abonnés.

Pin It on Pinterest

Share This